Gwendal Peizerat : quand il nous…

Les sportifs de haut niveau se reconvertissent parfois avec succès dans la musique. Ce fut le cas de Yannick Noah et c’est aussi le cas de Gwendal Peizerat. Le champion de danse sur glace avait sans doute besoin de garder le contact avec le public et de lui donner du plaisir autrement qu’avec des patins. Le premier album est donc sorti avec 6 chansons très réussies. Autant le dire tout de suite, Gwendal Peizerat fait une musique de copains et prend un plaisir évident à présenter son travail sur scène. Bête de patinoire il l’était, bête de scène il devient, guitare à la main. Il enchaîne les concerts avec succès et le sourire aux lèvres.

On commence avec « The island » et une ambiance reggae. On pense à Tom Frager et d’ailleurs les deux garçons se sont rencontrés. Une collaboration à venir peut-être ? Ce ne serait pas une absurdité, loin de là. On enchaine avec « 48h une fois par mois » sur un sujet moins léger, les enfants dont papa et maman se sont séparés. Par de larmichette facile, la chanson est bien écrite. Petit grain de folie à suivre avec « Quand elle me… », la chanson qui donne son nom à l’album. On partage l’intimité d’un couple où lui est fou d’elle et inversement. Renversant et drôle. La quatrième chanson c’est « Un monde sans homme ». Le titre explique le sujet. Bel hommage aux dames. Le refrain reste en tête et donne rapidement envie de chanter. « Humanitaire » est une magnifique chanson sur l’engagement dans l’humanitaire. Pardon Gwendal mais on pense à une filiation avec Yannick Noah et c’est loin d’être une critique, avec la pâte Peizerat bien sûr. Une belle chanson humaniste, hommage à tous ceux qui (se) donnent pour les autres. Les chœurs font vibrer le cœur. La dernière chanson de cet album c’est « La ruée vers l’or ». Avalanche de mots pour raconter la vie d’un sportif de haut niveau. Une chanson parlée qui décoiffe, rapide, rythmée. La fin de l’album c’est la signature, voilà qui je suis, voilà d’où je viens. Génial.

L’album de Gwendal Peizerat est disponible sur son site officiel à tout petit prix pour un grand plaisir : www.gwendalpeizerat.com. Vous aurez peut-être la surprise incroyable d’avoir votre téléphone qui sonne et d’entendre : « Bonjour c’est Gwendal Peizerat, la dédicace je la mets à quel nom ? ». C’est le résumé de ce qu’il est, un garçon simple, accessible, amoureux de la vie et attentif aux autres. Il avait tout pour faire de la musique. On ne saurait trop vous conseiller d’aller l’applaudir sur scène pour voir vivre ses chansons et de belles reprises dont il a le secret. Gwendal Peizerat : Quand il nous… séduit, touche, embarque… On en veut encore.

Extrait de l’album : « Quand elle me… » disponible sur www.gwendalpeizerat.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *